Foire aux questions

Quel contexte pour pratiquer la relaxation ?

Il est important de se mettre en bonne situation pour débuter convenablement l'apprentissage. Demandez aux proches de vous laisser seul et tranquille pendant une demi-heure (éventuellement placer sur la porte une étiquette du style "ne pas déranger - s.v.p."). Videz la vessie. Choisissez un endroit calme et agréable. Veillez à bénéficier d'une bonne température, ni trop froide (ce qui provoque des crispations musculaires), ni trop chaude. Neutralisez les sources possibles de distraction (débranchez le téléphone, fermez les fenêtres... le son continu d'un ventilateur n'est pas nécessairement dérangeant). Desserrez cravate éventuelle et vêtements, enlevez les chaussures, les lunettes, etc...

Sophrologie et Yoga ?

La sophrologie "n'est pas une méthode orientale de libération comme le Yoga et le Zen. J'ai voyagé en Orient pour étudier le Yoga, le Zen et le Tummo et d'autre procédés pratiqués par les mystiques orientaux ; je reconnais la grande importance qu'ont ces méthodes dans leurs philosophies et de l'énorme force qu'ils ont dans l'activation et l'inhibition de la conscience pour atteindre leurs objectifs de la conquête du Samadhi, le Satori, le Nirvana, etc. Je crois que ces procédés sont extraordinairement actifs et doivent être dirigés par des Maîtres authentiques. Ma méthode s'oriente vers d'autres directions et se base sur l'intégration de la conscience, évitant tout genre de modification. A part quelques gestes et postures, elle ne pratique pas ce genre de procédés". (Caycedo, 2001)

Retour à l'accueil